whisky on ice, sunset and vine

Aller en bas

whisky on ice, sunset and vine

Message par Jax Beauchamp le Mar 20 Mar - 13:50

BRAN + JAX
You should take it as a compliment
That I got drunk and made fun of the way you talk
You should think about the consequence
Of your magnetic field being a little too strong

(decembre 31, 2017)
(23:55)

Jax avait dû avoir recours à son téléphone pour trouver le fameux bar où se trouvait Bran et il grimaça lorsqu’il se retrouva devant celui-ci. Enfin. Il avait conclu que c’était un bar parce qu’on était le trente-et-un décembre au soir mais lorsqu’il parvint devant l’établissement, Jax resta perplexe. Le téléphone dans une main, la paume fraiche et douce de Mia dans l’autre, il resta planté bêtement devant le Bailarín Bodega, les sourcils froncés, à détailler la devanture et ce qu’il devinait être une salle de restaurant comble. Brandon Rose s’était-il fichu de lui en donnant cette localisation ? Ou l’emmerdeur avait-il déjà titubé jusqu’à un autre endroit, oubliant que les Beauchamp venaient le chercher ? Ah. Oui. Jax réalisa qu’il n’avait dit à aucun moment qu’il venait. Il s’était contenté d’échanges lapidaires avec l’importun, avait demandé où il était et avait dès lors estimé que l’autre pigerait qu’il arrivait. Le torse de Jax se gonfla d’agacement et il soupira, un grondement s’échappant de sa vaste cage thoracique. Il maudissait Brandon Rose ! Si c’était comme ça, il allait retourner au GLOW où l’atmosphère était surchauffée mais où il avait au moins pu s’asseoir et boire un verre. Rafael avait beau être un maladroit de première, il avait un sourire à toute épreuve et le voir interagir avec Mia avait apaisé Jax, même s’il peinait à l’admettre. Voir sa nièce si ravie, des étoiles plein les yeux, cela lui avait rappelé qu’il avait été innocent, lui aussi, il y a bien longtemps. Cela lui avait aussi prouvé que parler n’était pas toujours un calvaire, qu’il pouvait exister des discussions légères qui n’impliquaient pas de se torturer l’esprit à trouver une réponse adéquate. Il y songeait en scannant la salle – qui n’était pas un restaurant, en vérité, comme un examen plus approfondi le révéla au Louisianais -, guettant le visage impétueux de Brandon Rose, quand Mia attira son attention en donnant des petits coups secs à sa main. Baissant son regard troublé et encore voilé d’incertitude sur la gamine, il mit quelques secondes à sortir de sa transe :
- Quoi ? demanda-t-il dans un grognement dépourvu d’agressivité.
- Je crois qu’il doit être dans la salle secrète. Celle où il faut un mot de passe.
- Hein ?
Il n’avait aucune idée de ce qu’elle racontait et il reporta un regard sceptique sur les lieux, prêt à déclarer forfait et à faire demi-tour – pour rentrer chez eux, pas pour retourner au bar gay – quand il entrevit les manigances au fond de décor : un couple visiblement déjà bien éméché s’entretenait avec un type à l’air peu commode qui secouait la tête pour finalement les laisser entrer, entrouvrant à peine la porte devant laquelle il se tenait comme un cerbère intraitable. Même sans savoir ce qui se cachait derrière ces larges épaules, Jax sut que ce n’était pas le genre d’endroit où il pourrait s’infiltrer avec une préadolescente.
Jax jeta un coup d’œil à son téléphone et découvrit le nouvel élan provocateur du trouble-fête. Une moue dédaigneuse lui crispa les mâchoires et il appuya sur la touche appel avant de porter l’appareil à son oreille. Il n’attendit même pas de savoir si Bran l’entendait et lâcha un ordre d’une voix grinçante, la bouche à quelques millimètres du téléphone, comme s’il parlait dans un talkie-walkie :
- Bouge tes fesses, on est dehors. On va pas y passer la nuit.
Puis il raccrocha et glissa instinctivement une œillade en direction de sa nièce qui secouait la tête d’un air désapprobateur qui lui rappelait bien trop Skylar.
- Quoi ?
- Je ne crois pas qu’il va aimer ce genre de ton, dit-elle simplement avec un petit haussement d’épaules désinvolte.
Jax pinça les lèvres d’un air courroucé et la tira un peu à l’écart, près d’un banc déserté.
- Il n’avait qu’à pas me contacter, grommela-t-il en voulant éteindre son téléphone.
Mais son doigt effleura une application qui s’ouvrit automatiquement sur un compte avec sa photo. Par réflexe, il fit défiler les derniers messages postés et tomba nez-à-nez avec son propre visage, avant qu’il soit mangé par la barbe, avant que la vie ne le fasse déraper. Et puis, plus loin, une photo de l’énergumène quand il n’était encore qu’un adolescent. Drapé dans sa jeunesse, il fixait Jax de ses yeux d’acier et l’ex-taulard resta bloqué sur cette image surgie du néant, un nœud coulant se formant dans son estomac.
- Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? gronda-t-il en tournant l’écran vers Mia qui s’était assise sur le banc d’un air blasé, comme si c’était elle l’adulte et lui le gamin indiscipliné.
La fillette regarda à peine ce qu’il lui montrait et répliqua, comme si elle avait affaire à un demeuré :
- Un réseau social. Tu n’as pas de jeux intéressants sur ton téléphone alors j’ai installé ça. Ça t’embête ?
Jax dévisagea Mia, conscient qu’elle le taquinait mais incapable de se figurer ce qu’il se passait exactement derrière son sourire de musaraigne. Comme avant. Avec Skylar. Et l’ours mal léché s’apprêtait à se jeter dans la gueule du loup lorsqu’un mouvement près de la cave à vin happa son attention et qu’il darda sur la silhouette à contre-jour un regard méfiant et défiant.
avatar
Jax Beauchamp

Messages : 77
Date d'inscription : 20/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum